L’islam est une religion riche en rituels et en pratiques spirituelles. Parmi les nombreuses pratiques qui jouent un rôle central dans la vie d’un musulman, les ablutions occupent une place de choix. L‘ablution, ou “wudhu” en arabe, représente une purification rituelle qui précède de nombreuses actions de la vie quotidienne, telles que la prière. la lecture du Coran et même la participation à des actes religieux majeurs. Cependant, il existe une forme plus étendue de purification appelée la “grande ablution” ou “ghusl“. Découvrons ensemble comment faire les ablutions en islam

L’ablution en islam : al wudhu

Il s’agit d’un acte de purification essentiel pour les musulmans avant de s’engager dans des actes de culte importants. Les ablutions consistent à se laver les parties spécifiques du corps, conformément à des règles strictes. Ces parties comprennent les mains, la bouche, le visage, les bras jusqu’aux coudes, les pieds jusqu’aux chevilles, et les oreilles. Les ablutions servent également à purifier le corps et l’âme, préparant ainsi le croyant à entrer en communion avec Allah dans la prière. Elles font partie des conditions de la prière, tout comme le fait de couvrir sa awra.

Comment faire les ablutions en islam ?

Intention (Niyyah) : Avant de commencer l’ablution, le fidèle doit avoir l’intention sincère de se purifier pour le service divin.

Commencez par laver vos mains : utilisez de l’eau propre pour laver vos mains jusqu’aux poignets. Assurez-vous que l’eau atteigne toutes les parties de vos mains, y compris les espaces entre les doigts.

Puis, lavez votre bouche et votre nez : utilisez de l’eau pour rincer votre bouche trois fois et votre nez trois fois.

Lavez votre visage : utilisez de l’eau pour laver votre visage du front au menton et d’une oreille à l’autre, en vous assurant de tout couvrir. Certains jurisconsultes ont évoqué la nécessité de passer ses mains mouillés sur sa barbe, un peu comme lorsqu’on applique une huile pour barbe, car celle-ci fait partie du visage.

Lavez vos bras : commencez par le bras droit, en le lavant jusqu’au coude, puis faites de même avec le bras gauche.

Ensuite, essuyez votre tête : passez légèrement vos mains mouillées sur votre tête, en vous assurant que l’eau atteigne la racine des cheveux.

Lavez chaque pied jusqu’aux chevilles, en vous assurant que l’eau atteigne toutes les parties, y compris les espaces entre les orteils.

Enfin, essuyez l’intérieur et l’extérieur de vos oreilles avec de l’eau propre.

Suivre les étapes de l’ablution dans l’ordre fait l’objet d’une célèbre divergence entre les quatre écoles de jurisprudence. Une fois cet acte de purification achevée, le musulman prononce l’invocation suivante :

Ach hadu anla ilaha illa Allah wahdahu la charikalah wa ach’hadu anna muhammadan ‘abduhu wa rasuluh allahumma j’alni mina tawabin waj’alni min al mutatahirin.

Par cette invocation des ablutions, le croyant demande à Allah de l’inscrire parmi les repentants et ceux qui se purifient, après avoir prononcé l’attestation de foi.

Présentation et description du ghusl 

Pour accomplir les cinq prières quotidiennes présentes dans les 5 piliers de l’islam,, le musulman est tenu de faire son ablution au préalable. Quant à la grande ablution, une purification plus approfondie, elle est requise dans certaines situations spécifiques :

Après les menstruations pour les femmes ;

après les rapports sexuels ;

suite à une éjaculation pour les homme ;

après l’accouchement.

La grande ablution consiste à laver tout le corps de manière spécifique, selon les enseignements du messager d’Allah. Un processus qui peut varier selon les madhab. Généralement, cet acte de purification comprend les étapes suivantes :

Intention (Niyyah) : Comme pour les ablutions, il est important d’avoir l’intention sincère de se purifier.

Commencez par laver les parties génitales ;

lavez les mains jusqu’aux poignets ;

effectuez l’ablution ordinaire ;

lavez tout le corps, en veillant à ce que l’eau atteigne chaque partie. Il est recommandé de verser de l’eau sur la tête trois fois, puis sur le côté droit du corps, suivi du côté gauche ;

enfin, terminez par les pieds : Lavez enfin vos pieds. 

Qu’est-ce qui annule les ablutions ?

Savoir ce qui peut annuler l’ablution et la grande ablution est essentiel, car cela peut nécessiter de les refaire avant de pouvoir effectuer des actes de culte. Les annulatifs du wudhu et du ghusl comprennent : 

Le fait d’uriner ou déféquer ;

l’émission de gaz intestinaux ;

un saignement abondant ;

le sommeil profond qui nécessite notamment de faire la grande ablution